CV Géraldine Gaudefroy-Demombynes

Download PDF

                                                  CURRICULUM VITAE (mise à jour : décembre 2016)

Géraldine GAUDEFROY-DEMOMBYNES

contact :

geraldine.demombynes@univ-rennes2.fr

 

currently : Maître de Conférences hors classe en musicologie  /Associate Professor of Musicology

Laboratory « Histoire et critique des arts »  (EA 1279), university of Rennes 2.

PARCOURS, DIPLOMES, TITRES, BOURSES DE RECHERCHE, FORMATION GENERALE UNIVERSITAIRE ET MUSICALE

Juin 2016 : obtention de la « Hors classe » en tant que Maître de Conférences

2 décembre 2015 : Recrutement à l’université de Rennes 2 (comité de spécialistes de 12 membres), poste de Maître de Conférences Histoire de la musique (section 22)

2016: préparation d’une HDR sous la direction de la Professeure Raphaëlle Legrand, Paris IV Sorbonne

2014-15 : obtention d’un congé formation pour préparer une (2de) thèse en psychologie cognitive

2010-11 : obtention d’une délégation au CNRS (IRPMF, UMR 200), accueil dans l’équipe ‘Chronopéra’ dirigée par Michel Noiray

septembre 2003 : poste de Maître de Conférences en musicologie, Histoire de la musique baroque (18e section)

2000-2003: professeure agrégée de musique dans le secondaire

2000 : obtention de l’Agrégation externe (rang : 23e ex aequo) d’Éducation musicale et chant choral

1999 : obtention du CAPES externe d’Éducation musicale et chant choral

1998 : Thèse de doctorat de musique mention très honorable avec félicitations, université de Tours : Proposition d’une édition critique et essai sur la tragédie lyrique : l’Exemple de Didon (1693) de Henry Desmarest et Madame de Saintonge  (Présidente du jury Georgie Durosoir, directeur scientifique Jean Duron)

1998 : bourse de recherche, lauréate de la Fondation Marcelle et Robert de Lacour pour la musique et la danse (présidée par Gilles Cantagrel)

http://www.fondationdelacour.org/geraldine-gaudefroy-demombynes/)

1995 : D.E.A. musique et musicologie, formation doctorale ENS-Jourdan, Université de Tours, EPHE, CNSMDP de Paris

1993-94 : bourse d’Agrégation

1994-95 : bourse de DEA

1993 : Maîtrise de musicologie, Les airs chez Henry Desmarest, mention Très bien, sous la direction de Raphaëlle Legrand, Université de Tours

1991 : Médaille d’argent percussions, CNR Tours

1988 : Médaille d’or ensemble percussions, CNR de Nantes

formation de pianiste (par L.-C. Thirion) au CNR de Nantes et de percussionniste (G. Hiéronimus) au CNR de Nantes, formation musicale (en supérieur avec P. Nédellec) au CNR de Nantes

PRINCIPALES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

 

– CHARGES DE COURS PRINCIPALES

depuis janvier 2016 : université de Rennes 2 (en cours)

2004-2015, Université de Franche-Comté :

* Licence 1

 Fondements mythologiques de l’opéra

* Licence 2

-Histoire de la musique, analyse, technique d’écoute baroque.

-Opéra baroque XVIIe-XVIIIe siècles et spectacle professionnel

*Licence 3

-Esthétique de l’opéra français de Lully à Rameau

-Initiation à la recherche, épistémologie du dictionnaire d’opéra

-suivi de stage professionnel, dynamique de réseaux

*Master 1 et 2 recherche : poétique de l’opéra français

2012-2013, Master 1et 2 : ‘Réappropriation dans l’opéra français post-lullyste du thème du sacrifice, inspiré d’Eschyle et d’Euripide’, in ‘les genres littéraires et artistiques’, Master Lettres et Arts, UFC

 

Activités principales en matière d’administration, de recherche (France et international), d’enseignement, et autres responsabilités collectives

 

-Principales responsabilités administratives avec ingénierie de formation

            septembre 2003 – mars 2013 :

-Directrice du département musicologie UFC

-Responsable de la formation musicologie UFC

            2004-2016:

-Co-Créatrice (avec Isabelle Schiffmann, PRAG) de 3 maquettes novatrices de formation musicologie: 3 quadriennaux UFC

-Créatrice (ou co-créatrice) de 11 programmes originaux de formation, ‘Bonus Qualité Formation’ (dont 6 subventionnés entre 3000 et 6000 euros par l’UFC et les 11 subventionnés par différents partenaires)

thème principal : le spectacle total à l’époque du Ve siècle avant J.-C. et à l’époque de Louis XIV

Responsable de suivi professionnel des étudiants musicologie (statistiques, stages, insertion professionnelle, dynamique de réseaux)

Autres responsabilités (UFC et extérieur) :

– Responsable pédagogique du DUMI Franche-Comté (2004-2008)

– Présidente Jury Baccalauréat

– Présidente Comité VAE (UFC)

– Membre du « Pôle Culturel artistique et Musical», UFC (direction Louis  Ucciani)

– Suppléante comme membre du directoire d’ELLIADD (EA 4661), UFC (2011-2013)

– Membre comité de sélection MCF, UFC 2012

Co-fondatrice et secrétaire de l’association « les Cornéliens », promotion du spectacle vivant dans un lieu historique de la boucle de Roumare (Rouen) 2008-2016

– Candidate éligible et titulaire CNU 2011 rang n° 8 section 18 collège B liste « ARTS ».

 

Groupes de recherche

2016 : Equipe « Histoire et critique des Arts », université de Rennes 2

2010-2015 : équipe CIMARTS, ‘Création, Intermodalité et Mémoire dans les Arts du spectacles’, Laboratoire ELLIADD (EA 4661), UFC

2008-2010 : Laboratoire Archives, Textes et Sciences des Textes / Centre Jacques Petit (EA 3187)

2003-2008 : Laboratoire des Sciences historiques (EA 2273)

2010- mars 2013 : chercheuse associée à l’IRPMF/CNRS (UMR 200)

1993-2009 : chercheuse associée au CMBV/CNRS, Atelier d’Etudes (UMR 2162)

 

– Créatrice (ou co-créatrice) et membre de 4 programmes scientifiques dits ‘Bonus Qualité recherche’ (4 subventionnés par la MSHE Ledoux et l’UFC à hauteur de 5000 euros en moyenne), dont 2 BQR obtenus sur l’opéra sous l’Ancien Régime :

2012 : Dictionnaire de l’Opéra de Paris sous l’Ancien Régime 1669-1791 : partage des ressources documentaires et scientifiques », co-créatrice, MSHE Ledoux/CNRS  (subvention de 4 300 euros).

2011 : LOFCALC, ‘Livret d’opéra français, création & analyse linguistique de corpus’, en collaboration avec Margareta Kastberg- Sjöblom et Vincent Giroud, Archives, Textes et Sciences des Textes / Centre Jacques-Petit (E.A. 3187), laboratoire LASELDI, MSHE Ledoux/CNRS (subvention de 5000 euros). Ce travail a notamment donné lieu à la création d’une base de données de 64 livrets de tragédies en musique (1687-1732).

2007 : L’art et le politique. Membre de ce programme créé et dirigé par l’anthropologue du théâtre et cinéaste Christine Douxami, MSHE Ledoux/CNRS (subvention 5000 euros)

2005 : Arts, Sociétés et Territoires : Interculturalité, Théâtres lyriques, Spectacles vivants. Co-création avec l’une des spécialistes des théâtres d’Asie Françoise Quillet, MSHE Ledoux/CNRS (subvention 5000 euros)

-Créatrice d’un site WEB professionnel consacré à la recherche sur l’opéra baroque français et aux neurosciences de la musique dans une tentative de conjugaison des deux domaines.

http://www.ggdemombynesmusic-opera-cognition.fr/

-Co-créatrice, co-organisatrice et membre de séminaires de recherches et de Journées d‘études (CJPetit ou départements Musicologie et Théâtre de l’UFC)

1* Membre (2011-2013) du comité d’organisation et du comité scientifique des séminaires (Besançon, Paris) autour du Dictionnaire de la tragédie en musique puis du Dictionnaire de l’Opéra de Paris, MSHE Ledoux/CNRS, IRPMF/CNRS. Plusieurs interventions, dont :

2011 :

-juin : ouverture du séminaire sur « Les livrets d’opéra du XVIIe et XVIIIe siècles », projet Dictionnaire de la tragédie en musique (Fayard), CJP, UFC, Besançon.

-septembre : « Livrets de tragédie en musique sous l’Ancien Régime : création d’un corpus numérisé », Géraldine Gaudefroy-Demombynes, Margareta Kastberg, équipe CIMArts du laboratoire ATST/CJP, UFC, Besançon.

-18 novembre: co-présentation d’un ouvrage dans le cadre de la ‘réunion plénière des comités qui composent le Dictionnaire de l’Opéra sous l’Ancien Régime (1671-1791)‘, Paris, IRPMF/CNRS.

*Séminaires organisés dans le cadre des 4 BQR obtenus (MSHE Ledoux/CNRS).

 

2*2006-2009, co-organisatrice (avec Françoise Quillet, Département Théâtre, Isabelle Schiffmann ou François Cam, Département musicologie) de séminaires traitant de la création et des arts du spectacle, dans une optique artistique mais aussi d’engagement politique et donnant la parole à de grands compositeurs ou de grands penseurs contemporains:

– partenariat avec le Festival International de Musique de Besançon, compositeurs en résidence : 2006 avec Philippe Fénelon, 2008 avec Edith Canat de Chisy, Besançon.

– avril 2006 : conférence (Besançon, amphi Petit de l’UFR SLHS) de Miguel Benasayag, philosophe, psychanalyste et chercheur en épistémologie et neurosciences (et saxophoniste!). Il est l’auteur de très nombreux ouvrages, dont Penser La liberté (avec Annick Monte, 1994), Du Contre-pouvoir (avec Diego Sztulwark, 2000), Résister, c’est créer (avec Florence Aubenas, 2002), Florence Aubenas, 2002), Connaître est agir (avec Angélique Del Rey, 2006), Fabriquer le vivant (avec Pierre-Henri Gouvon, 2012), El cerebro aumentado, el hombre disminuido (2015).

– 2 avril 2015, séminaire et conférence par et sur l’œuvre de Ned Paul Ginsburg, compositeur américain, arrangeur et orchestrateur spécialiste du théâtre musical et de la comédie musicale de Broadway (Aladdin, La Belle et le bête, La petite sirène, Sammy, cette dernière Golden globe), ainsi que de la musique de film éditée chez Warner Bros (dont Michael Collins qui fut nommé meilleure musique aux Oscars). L’objet du séminaire portait sur l’une des problématiques développées dans mes travaux OSAR sur l’opéra français du XVIIIe siècle, à savoir la relation entre la création et l’orchestration dans l’univers du théâtre musical, et pour la création lyrique du XXIe siècle spécifiquement, l’univers du cinéma et de la télévision. Ginsburg explique les ajustements et les améliorations qu’un orchestrateur peut apporter au travail d’un auteur-compositeur ou compositeur, comme pouvait sans doute le faire en son temps le compositeur et arrangeur Berton.

-2005-2008 : séminaires organisés dans le cadre des Masters « Théâtre et Culture » puis « Lettres et Arts », et des départements Musicologie et Théâtre. Interventions notamment à la MSHE Ledoux dont : ‘Un dictionnaire de la tragédie en musique’, ‘L’opéra et la synthèse des arts : l’Europe et les traditions extra-Occidentales, la tragédie en musique face à l’opéra chinois’

– 2009-2015 : Organisation de Journées d’Etudes annuelles en mars à Paris ‘sur le terrain‘, ‘Recherche scientifique et réalisation de spectacle total historiquement informé’ (en collaboration avec François Cam), étudiants de Licence 3 musicologie, Bibliothèque-Musée de l’Opéra Garnier, Couvent des Cordeliers, Festival des Dionysies, cadre des BQF obtenus (subventions).

– Principales collaborations scientifiques

 * Internationales

2010-2015 : Experte attachée au Laboratório de Música Antiga da UFPR et au Grupo de Pesquisa ‘Música Antiga: Repertórios e desdobramentos teóricos e práticos’ (Université de Curitiba, Brésil)

http://labdemusicaantiga.wix.com/ppgmusica#!pesquisadores/c1ijx

Co-créatrice d’un projet de partenariat (avec Silvana Scarinci) en cours d’élaboration entre l’UFC et l’université de Curitiba

Expertises sur l’Opéra sous l’Ancien Régime

N°1 : 2010 : recréation mondiale scénique de la Didon de Desmarest, « Jornada la Didon », avec édition d’un livret en portugais, production et direction Silvana Scarinci, coordinatrice des projets du Département des Arts à l’Université de Curitiba (Universidade Federal Do Parana), Conseil national du développement scientifique et technologique, CNPQ, Ministère de la Culture du Brésil.

http://www.sacod.ufpr.br/portal/artes/pos-graduacao/dra-silvana-scarinci/

N°2 : 2012-….:  ouvrage en cours GGDemombynes (Préface Silvana Scarinci)

Paris 1693 – Curitiba 2010 : recréation d’une Didon abandonnée : ELEMENT D UNE TETRALOGIE BAROQUE

N°3 : 2013 : projet Génopéra (contributions pour un projet ANR 2013) : ‘transmission d’une génétique articulée des partitions d’opéras français sous l’Ancien Régime’ (responsables scientifiques : Géraldine Gaudefroy-Demombynes et Silvana Ruffier-Scarinci, UFPR, université de Curitiba, Brésil)

* Nationales

1-Collaborations à plusieurs programmes de recherche, dans le cadre de 3 laboratoires principalement :

-MSHE Ledoux/CNRS :

-Initiatrice, réalisatrice et co-directrice scientifique de l’ouvrage Dictionnaire de l’Opéra de Paris sous l’Ancien Régime.

-co-créatrice et rédactrice du programme ANR « LOPERA.F  L’opéra français sous l’Ancien Régime : Dictionnaire de l’Opéra de Paris sous l’Ancien Régime et banques de données périphériques », ‘French opera in classicism: Dictionnary of ‘Opéra de Paris’ (1669-1791) and data banks'(1ère demande, non retenue)

-IRPMF/CNRS, équipe Chronopéra sous la direction de Michel Noiray.

-Atelier d’Études du CMBV/CNRS (notamment sous la direction scientifique de Jean Duron) : banque de données Philidor, éditions critiques Monumentales.

 

2- Editions critiques et expertises pour productions de spectacles professionnels

 

– Juillet 1999 : Collaboration avec : « XVIIe Festival international de Musique Baroque de Beaune », Arsenal de Metz, Opéra du Château de Versailles, et le chef d‘orchestre Christophe Rousset.

Utilisation de mon édition critique de Didon (en cours en 1999) et rédaction du programme du concert.

Création mondiale le 10 juillet 1999 à la Basilique Notre-Dame, version de concert par l’ensemble « Les Talens  lyriques » dirigé par Christophe Rousset et le chœur « Les Eléments » dirigé par Joël Suhubiette ; enregistrement par France 3, retransmission en direct sur France-Musiques et sur une vingtaine de radios européennes.

-septembre 1997, collaboration avec Hugo Reyne, chef de La Simphonie du Marais pour la recréation de ‘symphonies de Didon’ (en 1ère partie de La Diane de Fontainebleau de Desmarest) dans le cadre du ‘Festival d’Ile de France’ le 27 septembre au Château de Fontainebleau, concert retransmis sur France Musique le 6 octobre 1997.

 

-Autres expertises :

2003-2007 :

Expert commission DRAC sur les ensembles musicaux, Franche-Comté

Expert Comité de lecture CNRS et PUFC.

 

ENCADREMENT DE LA RECHERCHE

 

Direction (et co-direction) de mémoires de recherche option musicologie et présidente jury de Master 1 et 2 recherche (UFC), cadre du support de formation du domaine SHS sociologie « Théâtre et Culture » (responsable Françoise Quillet), puis « Lettres et Arts ».

2003-2015 :

20 directions de mémoires de Master 1 et 2

5 en co-direction

thèmes :

opéra français XVIIe-XX siècles, ethnomusicologie, neuro-sciences de la musique (mémoires UFC)

sciences de l’Education, sciences cognitives (mémoires IUFM)

 

VALORISATION DE LA RECHERCHE

Création d’un programme scientifique, artistique et pédagogique depuis 2005-2015 : la synthèse des arts sur les scènes grecque et française ou les effets et pouvoirs de l’Historically informed performance à l’université de Franche-Comté

Nos productions baroques proposent toujours (à une exception près) une version scénique, quasi intégrale de l’œuvre choisie, avec restitution du français ancien, de la scénographie, des chorégraphies et des costumes, si possible dans des lieux historiques prestigieux, leur conférant une valeur culturelle, mais surtout des valeurs hautement pédagogique, artistique et scientifique.

En collaboration avec : Isabelle Schiffmann, François Cam

Partenaires principaux et co-productions notamment pour le répertoire antique :

Service Culturel université Paris IV Sorbonne, université de Rouen, Théâtre Démodocos dirigé par Philippe Brunet, Festival de théâtre antique Les Dionysies et de nombreux partenaires en région Franche-Comté.

Total des co-productions avec partenariats initiés par le Département musicologie UFC : 16

  1. 2006-2015 : corpus de spectacles sous le règne de Louis XIV: dix co-productions (sept œuvres), responsables scientifiques : G. Gaudefroy-Demombynes (*cf. détail) et François Cam ; à destination des étudiants de Licence 2.
  2. 2009-2015 : corpus tragédie antique et poésie lyrique grecques : six co-productions (3 tragédies de l’Orestie d’Eschyle et la Première Pythique de Pindare), responsable scientifique et chef de chœur : François Cam, à destination des étudiants de Licence 3.

* Détail

  1. Spectacles et opéras baroques sous la direction scientifique de G. Gaudefroy-Demombynes :

5 œuvres / 8 productions

1-Monsieur de Pourceaugnac, comédie-ballet de Molière et Lully : UFC-Département de musicologie en co-production avec : Palais Granvelle, Théâtre Bacchus, Besançon, 2006 et 2007, mise en scène Jean Pétrement, direction musicale et clavecin : Anne Robert puis Alain Lyet.

2-extraits d’Achille et Polyxène, tragédie en musique de Lully et Collasse : UFC-Département de musicologie en co-production et avec la collaboration de : Salon Presclin de l’UFR SLHS, Besançon, 2007, direction musicale et clavecin Michael Parisot.

3-Les Amours de Ragonde, comédie lyrique de Mouret : UFC-Département de musicologie en co-production et avec la collaboration de: Théâtre musical, Loïc Boissier, Besançon, 2009, mise en scène, direction d’acteurs et direction musicale François Jacquet, orchestre et travail instrumental Michael Parisot.

4-Les Fêtes vénitiennes, opéra-ballet de Campra : UFC-Département de musicologie en co-production avec : Théâtre Bacchus, sélection FIMU de Belfort, Grand Salon de l’UFR SLHS, Palais Granvelle à Besançon, 2010 et 2011. Directeur musical J.-M. Montornès. Choix de l’oeuvre relatif à l’époque des ‘Grandes Journées Campra’ au CMBV et au Château de Versailles.

5-Actéon, pastorale héroïque de Charpentier, mise en scène en 2012 d’Émilie Dietsch et de François Cam (directeur de projet), mise en scène (avec costumes) en 2013 de Christine de Plas-Marcot (recréatrice aussi des chorégraphies), directeur musical J.-M. Montornès, continuo Clémentine Leduque et Juliette Drouot, Actéon Abel Acosta puis Anthony Lo Papa : UFC-Département de musicologie en co-production et en collaboration avec : Inspection académique du Doubs, Jean-Marie Caniard, Selim Khelifa, service culturel de l’IUFM, Lucie Scamps, Mission voix, Frédéric Domenge, Pôle Arts, Culture, Théâtre et Musique, Louis Ucciani, Fort Griffon, Petit Kursaal, Besançon, 2012, 2013.  http://electroremy6.free.fr/10052012Baroque/

 

-Organisation (et co-), participations à des colloques internationaux ou Journées d’études à comité de lecture (exemples)

– 9 octobre 2010, Le sacrifice : thème majeur dans les tragédies en musique d’André Campra‘, colloque international organisé par Catherine Cessac, André Campra (1660-1744) : d’Aix à Versailles, Centre de Musique Baroque de Versailles / CNRS, Versailles,

 http://www.cmbv.com

http://www.e-corpus.org/fre/news/37-andre_campra_1660-1744_daix_a_versailles__colloque_international_a_aix-en-provence.html

– mai 2005 : « Tradition de la synthèse des arts : prosodie et musique dans la tragédie musicale Antigone (1927) et la « tragédie-ballet » Amphion (1931), en collaboration avec François Cam, in Ida Rubinstein : une utopie de la synthèse des arts à l’épreuve de la scène, colloque international Ida Rubinstein, dir. Pascal Lécroart, UFC.

– octobre 2001, colloque international M.-R. de Lalande, Versailles, organisé par Lionel Sawkins.

Une communication : ‘Le Ballet de la Jeunesse et Les Éléments : une quête aventureuse de l’unité, Actes du colloque international Michel-Richard de Lalande, Paris, éditions des abbesses, 2008, pp. 267-280.

Et une participation à une table ronde : Réalisation et exécution des œuvres profanes (avec notamment Catherine Massip, Gérard Geay, Hugo Reyne et Jérôme Corréas).

– octobre 1999, colloque international Desmarest, « Didon (1693) et autres tragédies en musique de Desmarest : du tragique à la parodie », Henry Desmarest (1661-1741) : Exils d’un musicien dans l’Europe du Grand Siècle, dir. Jean Duron et Yves Ferraton, Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson, Versailles, Atelier d’Études du C.M.B.V.

– décembre 1998: ‘Modalité du chant dans la tragédie lyrique au XVIIe siècle : l’exemple de Didon de H. Desmarest’, colloque international Esthétiques de la restitution dans la scène contemporaine : diction et mise en scène de l’Antique, Tours, Université François Rabelais, Centre européen de création théâtrale, les 16 et 17 novembre 1998 http://homerica.msh-alpes.fr/ceh/epea/8/esthetiques.php

 

-Invitée à donner une conférence ou émissions de radio (exemples)

* mai 2007 : conférence-performance Les images de Troie dans Achille et Polyxène (1687), avec des extraits musicaux chantés (avec la collaboration des étudiants de 2e et 3e années, dirigés par Michael Parisot), invitée par le laboratoire de l’ISTA (EA 4011) et les Départements de Grec et de Latin, Salon Presclin, UFR SLHS, Université de Franche-Comté.

* Février 2006 : La musique dans le film Le pont des Arts d’Eugène Green, en présence d’un des comédiens principaux du film, Adrien Michaux, Kursaal, Besançon, « 4èmes rencontres cinématographiques : Images et Sciences Sociales », invitée par le département sociologie, UFC.

* Juin 2002 : La question de la « lignée stemmatique » dans les sources retrouvées de la Didon de Henry Desmarest, Versailles, CMBV/CNRS, invitée par Jean Duron.

* 1995 : invitée par Georgie Durosoir, cadre de son séminaire de Paris IV Sorbonne Poétique de la tragédie en musique et naissance d’une dramaturgie musicale.

*octobre 1999, dans le cadre de la retransmission de l’opéra en direct sur France-Musique et sur une vingtaine de radios européennes, Jacques Merlet m’invite à deux reprises, en compagnie de Christophe Rousset puis Jérôme Corréas à France Musique pour parler des recréations mondiales de Didon mais aussi d’Iphigénie en Tauride (restitution de Gérard Geay, version de concert dirigée par Jérôme Corréas)

 

PRINCIPALES PUBLICATIONS (pour les articles uniquement rang 1, hors publications sans comité de lecture ou de vulgarisation)

-21 Décembre 2016:

Publication électronique d’un ouvrage musicologique de 284 pages, sous la forme d’un « Carnet de recherche » sur la plateforme :

https://dicopsar.hypotheses.org/

Préface & Répertoire OSAR/dicOPSAR  (dont abréviations pour les citations)

ou  Opéra Sous l’Ancien Régime (1650-1791) et Opéra de Paris : Dictionnaire ou Répertoire croisé Académie Royale de Musique et Cour de France. Des créations et une créativité interdépendantes

Opera (1650­-1791) and the Paris Opera in the Ancien Régime : Dictionary or Cross Repertory Académie Royale de Musique and the Court of FranceCreations and Interlinked Creativity

 

– 2 juillet 2015 : dépôt  à la SGTL (n° 2015-07-0012) de la 1ère version d’un ouvrage musicologique, dit « OSAR » consacré à l’Opéra Sous l’Ancien Régime 1650-1791 et en particulier au Répertoire de l’ARM.

Ouvrage issu de mes travaux sur la tragédie en musique, l’Opéra de Paris (Académie Royale de Musique) et l’opéra à la cour de France initiés depuis septembre 2004 lors de mes cours et séminaires, travaux menés sur fonds personnels.

Grâce à mon année de délégation au CNRS, entre 2010 et 2011 puis jusqu’à mars 2013, j’ai été en effet l’initiatrice, la réalisatrice d’un répertoire inédit et la co-responsable scientifique d’un projet d’ouvrage de 1500 pages, intitulé Dictionnaire de l’Opéra de Paris sous l’Ancien Régime 1671-1791.

 – 2003

Ouvrage d’édition critique

Didon (1693) de Madame de Saintonge et Henry Desmarest, en collaboration avec Jean Duron, Préface de Michel Antoine, aux éditions Musica Gallica, « Musiques à Versailles » (Patrimoine Musical de France), CMBV (collection « monumentale » des opéras d’Henry Desmarest, V. 3), 2003.

http://editions.cmbv.fr/achat/produit_details.php?id=288

1) Partition d’orchestre (p. 3-251), avec « Introduction », édition critique du livret et des frontispices (p. XIII-XXXIV, LVII-LXI, LXVIII-XCIII, XCVII-CII), notes critiques et annexes (p. 253-316).

2) __ idem, matériel d’orchestre (disponible en location depuis 1999).

 3)__ idem, conducteur vocal (disponible en location depuis 1999).

 

-Articles analytiques, esthétiques et historiques dans des revues, colloques ou journées d’étude avec comité de lecture (rang 1)

* août 2015 (papier et Web)

‘Achille et Polyxène (1687): the Trojan war and a plea for peace at the Académie royale de musique’, Early Music, VOL.XLIII/3, august 2015, pp.397-415, Oxford University Press http://em.oxfordjournals.org/content/current

 

* 2012, « Métrique et prosodie dans l’analyse de la déclamation musicale en France », Musurgia 4/2011, Paris, éd. ESKA, p. 5-23, Musurgia : Analyse et Pratique Musicales (vol. XVIII/4), éd. Nicolas Meuùs.  http://musurgia.free.fr/fr/chrono.html

http://www.cairn.info/revue-musurgia-2011-4-page-3.htm

http://musurgia.free.fr/fr/chrono.html

 

* 2012, « Iphigénie en Tauride (1704) de Duché de Vancy, Desmarest, Danchet et Campra : la première lecture lyrique de la tragédie d’Euripide », L’Antiquité et la vie des arts : contributions scientifiques et pédagogiques, éd. S. David, Besançon, PUFC, 2012, p. 75-121.

http://pufc.univ-fcomte.fr/fiche_ouvrage.php?isbn=978-2-84867-420-9&id_titre=2063285148

 

* 2010, « Le ‘Et resurrexit tertia die’ de la Messe en si mineur de J.-S. Bach (Symbolum Nicenum, V.), Analyse musicale 63, p. 44-47, Paris, septembre 2010.

http://www.woodbrass.com/livre-sur-la-musique-revue-musicale-revue-analyse-musicale-revue-analyse-musicale-n%C2%B063-septembre-2010-baccalaureat-2011-p88444.html

www.sfam.org/secteur3.htm

 

* 2009, « Achille et Polyxène (1687) : l’inauguration du cycle troyen à l’Académie royale de musique », in Reconstruire Troie – Permanence et renaissance d’une cité emblématique, éd. M. Fartzoff, M. Faudot, É. Geny et M.-R. Guelfucci, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2009, p. 331-369.

http://cour-de-france.fr/mot4.html

http://cour-de-france.fr/article1886.html

http://pufc.univ-fcomte.fr/

 

* 2008, « Tradition de la synthèse des arts : prosodie et musique dans la tragédie musicale Antigone (1927) et la « tragédie-ballet » Amphion (1931), en collaboration avec François Cam, in Ida Rubinstein : une utopie de la synthèse des arts à l’épreuve de la scène, textes réunis par Pascal Lécroart, Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté, PUFC, 2008, p. 107-149. Colloque international Ida Rubinstein, mai 2005.

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lecroart-pascal/ida-rubinstein-une-utopie-de-la-synthese-des-arts-a-l-epreuve-de-la-scene,14586235.aspx

 

* 2008, « Le Ballet de la Jeunesse et Les Éléments : une quête aventureuse de l’unité », in Actes du colloque international Michel-Richard de Lalande, en hommage à Marcelle Benoît, textes réunis par Lionel Sawkins, Paris, éditions des abbesses, 2008, p. 267-280.

http://www.jstor.org/stable/40648563?se

 

* 2005, article « Didon (1693) et autres tragédies en musique de Desmarest : du tragique à la parodie », in Henry Desmarest (1661-1741) : Exils d’un musicien dans l’Europe du Grand Siècle, textes réunis par Jean Duron et Yves Ferraton, Liège, Mardaga, 2005, p. 321-354. Colloque international Le parcours européen du compositeur Henry Desmarest, Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson, Versailles, Atelier d’Études du C.M.B.V., « Grandes Journées Desmarest », CNRS, Université Nancy II, 5-8 octobre 1999http://editions.cmbv.fr/achat/produit_details.php?id=717

 

* 2003, « Les hommes de goût et les tragédies lyriques de Jean-Philippe Rameau dans le Mercure de France de 1733 à 1754 », en collaboration avec François Cam, La Toison d’or, éd. Annick Fiaschi-Dubois, « La Bourgogne et ses musiciens », Dijon, 2003, p.93-128.

http://www.echelledejacob.fr/TOISON_D_OR.H.htm#TOISON_D_OR.H

 

-2016 : publications ou travaux en cours

 

-articles Iphigénie et Achille et Polyxène

-étude d’un corpus de 64 livrets de tragédies en musique (1687-1732), suite du programme LOFCALC.

* Paris 1693 – Curitiba 2010 : recréation d’une Didon abandonnée, avec Silvana Scarinci, Laboratório de Música Antiga da UFPR, Université de Curitiba, Brésil.

*Le sacrifice : thème majeur dans les tragédies en musique d’André Campra‘.

*édition critique d’Iphigénie en Tauride (1704) de Desmarest et Campra, projet d’édition CMBV ?

 

PRINCIPALES ACTIVITES ET PRODUCTIONS ARTISTIQUES

1987-1995 : très nombreuses participations à des concerts ou spectacles professionnels (en tant que percussionniste principalement)

2005-2013 : Documentaires et captations audiovisuelles autour du spectacle d’opéra (dont productions spectacles département musicologie, théâtre Démodocos, Festival les Millières), production de DVD (spectacle inédit sous cette forme).

1996-2015 (jusqu’en 2011 contributions artistiques)  : membre de la compagnie Démodocos dirigée par le Professeur Philippe Brunet (héritiers du GTA de la Sorbonne, Jacques Chailley)

http://www.culture.paris-sorbonne.fr/demodocos/

-nombreuses performances musicales et théâtrales lors de conférences

-très nombreuses participations à des recréations musicales et scéniques de spectacles historiquement informés concernant le répertoire théâtral antique grec (chef de chœur, instrumentiste, chanteuse, comédienne)

co-production : service culturel de Paris IV Sorbonne (Yann Migoubert), Festival d’Avignon off, 1ère Nuit musicale Européenne, XVIe Festival Contes d’Hiver, Le printemps des poètes 2002, Festival des Millières 2007 et 2008 (dir. Véronique Pillon, Michel Lalo et Frédéric Billiet)

 

Exemples de participation à des spectacles, performances ou des récitals :

*juillet 2011: Vaison la Romaine, Château de Roaix, L’Iliade, chant 6, rôle d’Andromaque.

*août 2008 : « Festival Les Millières 2 : Voix antiques sur voie romaine »

Musicienne (avec François Cam et Frédéric Billiet) pour le spectacle d’Anie Bastide Médée d’après d’Euripide ; musicienne dans Les Grenouilles, spectacle de P. Brunet d’après Aristophane.

*11 au 16 août 2007, « Festival Les Millières 1 : Voix antiques sur voie romaine (théâtre-choeur-poésie-chant-lecture) ». Festival organisé par Véronique Pillon, Michel Lalo et Frédéric Billiet. Musicienne dans Circé d’après l’Odyssée d’Homère, spectacle de Philippe Brunet, musique de François Cam, avec la participation de Frédéric Billiet. Choreute dans différents chœurs antiques.

*2002, Juillet : Festival off d’Avignon, Théâtre de la condition des soies : Les Perses d’Eschyle. Version pour 15 comédiens et musiciens. Percussionniste et flûtiste.

*2002, 16 mars : Les Perses d’Eschyle, en grec ancien restitué et en français, mise en scène de P. Brunet. Université Paris VIII Saint Denis, Le printemps des poètes, CIPEP, Centre International Inter-universitaire de Créations d’Espaces poétiques et de Recherches, avec le concours de l’A.C.A Action Culturelle et Artistique Paris 8 et de la Bibliothèque de l’Université.

Les Perses ont été joués par ailleurs à Tours, Paris Sorbonne, Vaison la Romaine et Strasbourg. Filmés par Jean Rouch et Bernard Surugue dans Le rêve plus fort que la mort (AMIP 2002) présenté au festival de Berlin. Ce spectacle total réunit danse, récit, musique, jeu tragique et satyrique, chant, déclamation, grec et français, costume antique et scène contemporaine.

*2002, 15 février : Duos antiques : dire et jouer l’épopée : Patrocle, Hector, Achille, d’après l’Iliade d’Homère (direction P. Brunet), Centre Mandapa, Centre de promotion des arts traditionnels du spectacle (Paris 13e), XVIe Festival  Contes d’Hiver ; traductions de Catulle : André Markowicz ; traductions de Sappho, d’Homère et mise en scène : P. Brunet ;  Musique : Géraldine G.-Demombynes

* 1998 printemps : Sappho chez  Madame de Grignan : poèmes antiques, lettres Grand Siècle, récital pour 6 comédiens (rôle Madame de Grignan), en grec ancien, latin et français, création de P. Brunet (mars, Université d’Aix en Provence).

*1998, 2 octobre, « 1ère Nuit musicale Européenne », Espace des Blancs Manteaux à Paris, organisée par Agnès Winter. Premier Hymne delphique à Apollon.

*1998, printemps : représentations de la tétralogie d’Eschyle, l’Orestie (rôle de Cassandre et chef de choeur), mise en scène de P. Brunet, musique de François Cam, scénographie de L. Delafontaine et G. Niel ; co-production Université de Tours, Paris-IV Sorbonne, DRAC Centre, Conseil Général d’Indre et Loire, Fondation Leventis (Tours, salle Thélème ; grand amphithéâtre de la Sorbonne et cour d’honneur) ;

* 1997 juin, Les Thesmophories d’Aristophane et scènes tirées de La colonie de Marivaux, mise en scène F. Le Blay (Tours ; Paris E. N. S.), rôle d’une « femme ».

*1997, juin : récital pour 6 comédiens, en grec ancien et français, sous la direction du professeur Stephen Daitz (Université de New-York) et de P. Brunet : Homère, Eschyle, Sophocle, Euripide, Sappho, Aristophane (Amphithéâtre Richelieu, Sorbonne) ;

*1997, printemps : création de la tragédie A quand Agamemnon ? (rôle de Cassandre), hommage à Eschyle, en grec ancien restitué et en français, traduction et mise en scène de P. Brunet, scénographie de L. Delafontaine et G. Niel (Tours, salle Thélème ; Théâtre de l’Escalier des Doms à Avignon « Festival inter-universitaire » ; grand Amphithéâtre de la Sorbonne).

*1996 : création des Amours d’Arès et d’Aphrodite, chant VIII, l’Odyssée d’Homère, en grec ancien et français, adaptation P. Brunet, mise en scène Robert Ayres (Tours salle Thélème, grand Amphithéâtre de la Sorbonne, et tournée en Crète).

 

2001-2003 : adaptations scéniques et musicales du patrimoine théâtral pour le niveau collège

 

2002 : création Le sacrifice d’Iphigénie (durée : 25’) d’après l’Iphigénie à Aulis, en présence du Garde des Sceaux Dominique Perben. Adaptation du texte et mise en scène : Géraldine G.-Demombynes et Alexandra Suden ; musique et direction : Géraldine G.-Demombynes. Interprétation par 24 collégiens (5ème), 2 lycéens, 1 de l’école élémentaire, 1 enseignante de musique. Spectacle créé le 10 juin au grand Amphithéâtre de la Sorbonne à Paris, en Prologue de l’Iliade d’Homère, traduction et mise en scène par Philippe Brunet. Co-production Université Paris IV-Sorbonne, Université de Rouen, DRAC livre et CNL. Dans cette pièce théâtrale et musicale, en hommage à la restitution de Jacques Chailley, j’ai utilisé le papyrus musical de l’Oreste d’Euripide et aussi l’hymne delphique à Apollon. Production de photographies.

 

2003 / DVD édité en 2009 : Le malade imaginaire (1673), comédie-ballet (durée : 2 heures) de Molière et Marc-Antoine Charpentier, à l’invitation de M. Manuel Pluvinage, Responsable du Potager du Roi et du parc de la Comtesse Balbi, Château de Versailles. Représentation devant la maison de la Quintinie le 19 juin 2003 et dans le cadre du « Mois Molière ». Géraldine G.-Demombynes (directrice du projet et musicienne), réalisation en collaboration avec Laurence Marty, Samuel Desnoes (enseignants en Lettres modernes), Evelyne Poincheval (technicienne vocale). Interprétation par 48 collégiens (en classe de 4ème), artistes professionnels et enseignants. Avec le soutien du Crédit Agricole du Maine (concours « Trophées de la vie locale »), des Ministères de l’Education Nationale et de la Culture.  Montage technique : J.-P. Vincenot.

 

 

Les commentaires sont clos.